top of page
  • Laurent Zafosnik

Hypnose thérapeutique et hypnose de spectacle : quelle différence ?

Y a t il une différence entre l’hypnose de spectacle et l’hypnothérapie ? Si oui qu’elle est elle ? Suis-je réceptif à ces deux formes d’hypnose ? Je vais tenter ici de répondre à ces questions que vous vous posez peut-être.





L’hypnose de spectacle : réalité, illusion ?


Bien souvent ce que nous pouvons voir à la TV ou en spectacle lors d’un show d’hypnose, nous paraît tellement incroyable et improbable, qu’un doute émerge. Ces personnes sur scène sont elles vraiment sous hypnose ? Ce n’est pas possible, celui-là se prend vraiment pour un chien ? Et cette autre personne avait la phobie des serpents et hop elle peut ensuite les caresser ? C’est faux, ce n’est pas possible, l’hypnotiseur a fait venir ses complices sur scène ?


Et bien je peux vous l’affirmer, tout ceci est vrai. Toutes ces personnes qui “obéissent” aux suggestions de l’hypnotiseur et qui réalisent des choses incroyables sont bien sous hypnose. Vous aurez bien entendu toujours des indécrottables septiques qui vous affirmeront que tout ceci est faux, que ces pseudos hypnotisés jouent la comédie pour rentrer dans le jeu de ce pseudo hypnotiseur.




Avant tout, il est important de comprendre que l’inconscient (car c'est bien à lui que les suggestions hypnotiques sont destinées) ne vous fera pas faire ce que vous ne voulez pas faire. Si vous voyez une personne se rouler par terre et se prendre pour une star du rock, c’est que l’inconscient est ok. Il est d’accord pour accepter ces suggestions et transmettre l’information au cerveau et au corps. Votre inconscient est votre meilleur protecteur. Il fera tout pour vous protéger. Donc il autorisera une suggestion agir sur le corps et l’esprit si celle-ci ne vous met pas en danger.



Ultra réceptif à l’hypnose :


L’hypnose de spectacle est donc bien une réalité mais uniquement sur 10% de la population. Une personne sur 10 est ce que nous appellons “ultra réceptif”. C’est à dire qu’une transe hypnotique très profonde intervient très rapidement pour des effets instantanés spectaculaire.


Aussi il est important de comprendre que l’inconscient, qui réagit aux suggestions hypnotique, ne vous fera pas faire ce que vous n’avait pas envie de faire. Ainsi si vous voyez sur scène une personne faire le chien suite aux suggestions de l’hypnotiseur, c’est que la partie inconsciente de la personne est d’accord pour faire le chien. Elle autorise l’acceptation de la suggestion. Il en est de même pour l’hypnose thérapeutique : l’inconscient ne vous fera pas faire ce que vous n’avez pas envie de faire.





Réceptif à l’hypnose :


En théorie 100% de la population est réceptive à l’hypnose mais à des degrés différents. Ainsi certaines personnes "lâcheront prise” plus rapidement que d’autres. Si la transe hypnotique ne se déclenche pas, c’est que la pratique de l’hypnothérapeute n’est pas adaptée ou que la partie inconsciente ne permet pas le relâchement du corps et de l’esprit. Cela dit "lâcher prise” s’apprend et intervient bien souvent après quelques séances. Cela passe avant tout par une relation de confiance entre le thérapeute et le consultant. Ainsi l’inconscient autorise les suggestions données par l’hypnothérapeute.


Il est important de noter également que les personnes qui affirment être dans “le contrôle” et ne pas pouvoir lâcher prise se complaisent dans un total leurre. Pourquoi est ce un leurre ? Simplement parce que le conscient affirme garder toujours le contrôle mais c’est bien la partie inconsciente qui “détient” réellement le contrôle. C’est bien lui qui autorise ou non la détente, la relaxation et l’état de transe hypnotique.



L’hypnose thérapeutique : est ce réellement efficace ?


Votre inconscient ne vous fera jamais faire ce que vous n’avez pas envie de faire. Cette affirmation est importante car c’est l’une des clefs de la réussite d’une hypnothérapie.


Pour illustrer ces propos j’aimerai vous raconter l’histoire authentique d’une consultante qui restera bien entendu anonyme pour préserver son intégrité : Une femme d’une cinquantaine d’année pris un jour rendez-vous. Elle m’explique, en pleur, lors de notre entretien, qu’il était devenu insupportable pour elle que ses proches et ses amis lui viennent en aide. Pendant près d’une heure, elle m’explique qu’elle a toujours gérer sa vie comme elle l’entendait, qu’elle n’avait toujours compté que sur elle-même. Elle se considérait comme une battante n’ayant eu besoin de l'aide de personne.


Elle se trouvait dans une très grande détresse car la vie “l’obligeait”, en quelque sorte, à accepter l’aide financière et matérielle de sa famille et de ses amis. Elle sombrait dans une forme de dépression car elle ne pouvait faire autrement que d’accepter l’aide d’autrui.




Une fois la séance d’hypnose réalisée, elle m’indique avec un large sourire : “Je ne suis pas rentrée sous hypnose, je crois que cela n’a pas marché sur moi ”. Elle m’affirme avec fierté que l’hypnose n’a pas fonctionné. Bien entendu. Comment cela pouvait en être autrement. Elle venait demander l’aide d’un hypnothérapeute et lui expliquer qu’elle n’a besoin de l’aide de personne ... L’inconscient ne vous fera pas faire ce que vous ne voulez pas faire. L’inconscient de cette personne bloqua toutes les suggestions qui pouvaient lui proposer une aide. Son conscient l’a incité à consulter un hypnothérapeute et à entamer une hypnothérapie mais son inconscient s’est construit dans l’idée qu’elle ne pouvait compter que sur sa propre faculté à surmonter les épreuves.


Cette séance d’hypnose qui semblait “ratée” avait tout de même fonctionné et eu son utilité. L’inconscient qui luttait pour ne pas accepter les suggestions, avait donné à la conscience, la force et l’énergie nécessaire pour se rappeler que son esprit combatif était le plus important et son meilleur allié.


Ainsi l’hypnose thérapeutique s’adresse toujours à l’inconscient et même lorsque le conscient pense qu’il a bloqué les suggestions, c’est bien l’inconscient qui aura le dernier mot.


Il est aussi bien souvent étonnant de constater que dès la première séance d’hypnose thérapeutique un changement de comportement et d’attitude émerge. Et très souvent cela se fait de manière naturelle et parfois même de manière complètement inconsciente. Il suffit parfois qu’un proche vous fasse remarquer que votre attitude à changer pour que vous preniez conscience de ce changement.


L’hypnose est une réalité. Les suggestions données à l’inconscient permettent un profond changement, une modification de notre perception du monde qui nous entoure et de l’attitude à avoir. De manière totalement naturelle et évidente notre inconscient utilisera les suggestions hypnotiques pour montrer à notre esprit conscient, un autre chemin, une autre voie.


1 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page